PRÊT IMMOBILIER ET CORONAVIRUS : COMMENT S’ADAPTER EN CAS DE TRÉSORERIE TENDUE ?

La pandémie du Coronavirus a fait exploser les demandes de modulation et de suspension de remboursement de prêt.

Un français sur trois rembourse un prêt immobilier. Dans le contexte actuel, une partie d’entre eux sont confrontés au chômage partiel, craignent la fermeture de la société qui les emploie ou une baisse de leurs activités pour les indépendants. 

Face à une baisse de revenus présente ou prochaine, il est possible de demander à sa banque la modulation des échéances de son prêt, voire la suspension de son remboursement pendant une période donnée.

La première chose à faire est de relire son contrat de prêt et de contacter son conseiller bancaire. Certaines banques prévoient en effet la possibilité de moduler le montant des remboursements, en proposant d’en réduire le montant ou de procéder au paiement d’une mensualité tous les deux mois. D’autres permettent même de suspendre le remboursement d’un prêt pendant une période pouvant aller jusqu’à un an. Cet aménagement n’est souvent possible que si vous remboursez votre prêt depuis au moins une année. Si cette condition est remplie, il est vivement conseillé d’activer cette option pour alléger votre trésorerie, d’autant plus que la charge d’intérêt additionnelle sera limitée si votre taux d’intérêt est bas.